Vœux de Francis Carco à Tristan

Trouvé dans le fonds Tristan Derème de la médiathèque bordelaise, cette correspondance de circonstance. Pour ce qui est de Brémond, l’abbé,  nous aurons l’occasion de revenir sur lui et l’ allusion le concernant avec l’affaire de la poésie pure. Pour aujourd’hui nous nous contenterons simplement des voeux.

Nous ne savons pas (pour l’instant) qui se cache derrière le « nous » de cette carte. Quelle était la compagne (ou le compagnon) de Carco à Nice à l’aube de l’année 1926? À moins qu’il ne s’agissait tout simplement de sa grand-mère qui vivait là-bas.
Voeux de Francis Carco 1926 Nice r

Voeux de Francis Carco 1926 de Nice v

Cet article a 1 commentaire

  1. Bonjour,
    Bonne initiative que cette publication.
    Concernant le « nous », je penche plutôt pour Germaine Jarrel, épouse, depuis le 30 décembre 1919, de Francis Carco.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu