1924 – Romantiques d’aujourd’hui par Maurice Gauchez

Romantiques aujourd'hui par Maurice GauchezEn 1924, Maurice Gauchez auteur belge, publie aux éditions de La Renaissance d’Occident qu’il a fondé à Bruxelles en octobre 1919, un ouvrage Romantiques d’aujourd’hui, un essai consacré à :

René Arcos – Marcel Berger – Binet-Valmer – Léo Bocquet – Francis Carco – Alphonse de Chateaubriant – Roland Dorgelès – Renée Dunan – Raymond Escholier – Gabriel Faure – Edmond Jaloux – Marius-Ary Leblond – François Mauriac – Henry de Montherlant – Pierre-Mac Orlan et Tristan Derème.

« Étranger à la France », Maurice Gauchez dit s’être attaché dans ses monographies à mettre en évidence les expressions d’un nouveau romantisme.

«  Je fis la connaissance de M. Tristan Derème un soir d’été, en 1923; c’était un peu avant le dîner anniversaire de la fondation du Divan ; M. Martineau était très entouré et MM. Albert Erlande et Charles Derennes voulurent bien me présenter à l’auteur de « La Verdure Dorée » : le visage de ce gascon de Marmande — il y est né le 13 février 1889 — a quelque chose de particulièrement sympathique et je m’en aperçus surtout quand, vers la fin du repas littéraire pour lequel nous étions là, il prit la parole et lut un discours très spirituel. On rit beaucoup et j’emportai de ce convive jovial et bien portant un souvenir charmant. Depuis, M. Francis Carco m’a parfois parlé de M. Derème avec une très réelle sympathie, mais je n’ai plus jamais rencontré celui que naguère on classa avec Jean-Marc . Bernard, Jean Pellerin, Francis Carco, Léon Vérane et Claudien dans le groupe des poètes Fantaisistes… »

Maurice Gauchez