Nous nous taisons. Le vent balance

Tristesse

Nous nous taisons. Le vent balance
Les deux saules sur l’abreuvoir.
Et je sais malgré ton silence
Que ce soir est le dernier soir.

Adieu. Des feuilles tombent. Lune
Coutumière. Décor banal.
Tourterelles. Crépuscule. Une
Etoile, comme un point final.

Tu as la force de sourire,
Et dans mon cœur je reconnais
L’odeur des buis que l’on respire
Dans les jardins abandonnés.

 

Tristan Derème

dans Érène ou l’été fleuri 1910