Je crayonne ton nom sur la peau d’un tambour

Je crayonne ton nom sur la peau d’un tambour
au corps de garde. Où est le jour ? Où est le jour
où tu tendis tes mains vers mes lèvres ? La pluie
battait les vitres. Dans ma mémoire éblouie
tu refleuris, bouquet de roses qui trempais
dans l’ombre et parfumais l’oubli des canapés ;
sur toi mon souvenir est la caresse douce
d’un clair de lune sur les collines. Soir d’où ce
bonheur m’est venu ! Soir rare dont je rêve en
larmes, où j’ai compris ton visage fervent
qu’atténuait déjà le charme des automnes.
J’avais un air mélancolique et des gants jaunes.

Tristan Derème

dans Le poème de la pipe et de l’escargot 1912