Le temps est achevé des cris et des tempêtes

VI

Le temps est achevé des cris et des tempêtes ;
aimons-nous aujourd’hui sans tambours ni trompettes;
et les étalons blancs qui piaffent dans la cour,
nous les mettrons à l’écurie. O mon amour,
suis-moi ; Nous mènerons le troupeau noir des chèvres.
Les mots ambitieux déserteront nos lèvres ;
Nous raillerons la gloire et nous nous étendrons,
le soir , pour bavarder, sous les rhododendrons.

Tristan Derème

dans Les ironies sentimentales 1909