Karah-Mehmhoud, Annibal de San Subra et autres pseudonymes de temps de guerre de Tristan Derème

Entre 1915 et 1917, dans deux journaux satiriques toulousains, Tristan Derème signa des chroniques humoristiques habitées de personnages aux patronymes farfelus sous son pseudonyme officiel et sous des pseudonymes loufoques…

Lire la suite dans mon long article et ua titre tout aussi long, Karah-Mehmhoud, Annibal de San Subra et autres pseudonymes de temps de guerre de Tristan Derème paru dans le numéro 76 de ce trimestre de la revue Histoires littéraires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu